Chef d’équipe de production : un métier en pleine mutation

A l’heure où les sites industriels cherchent à optimiser leur performance, dans un environnement hyperconcurrentiel et en constant changement,  il est devenu primordial  de s’appuyer sur la prise d’initiative et d’autonomie de l’ensemble des acteurs de l’entreprise.

C’est dans ce contexte que le métier de chef d’équipe de production a beaucoup évolué ces dernières années. Avant, on devenait chef d’équipe parce qu’on était le meilleur opérateur de son unité de production : la technique donnait la légitimité suffisante pour manager l’équipe.
Mais aujourd’hui, le métier de complexifie, et de nouvelles missions  viennent s’ajouter à cette fonction : animer la Qualité et la Sécurité au quotidien, prendre en charge des aspects de gestion des RH (administratif, gestion des heures, gestion des compétences, entretiens professionnels…). Sans compter l’évolution de notre société et les nouveaux rapports que les opérateurs entretiennent avec leur travail, et avec lesquels on se doit de trouver de nouveaux leviers de motivation sous peine de contre-performance ou sous-qualité.
Les chefs d’équipe s’éloignent peu à peu des lignes de production pour devenir des « gestionnaires de secteur de production ».

Cela constitue pour eux  un changement d’identité, qui est parfois difficile à intégrer.

 

KYRIEL intervient dans l’accompagnement de ce changement selon 3 axes principaux :

Communication interpersonnelle : mieux se connaître pour mieux manager et mieux interagir avec ses opérateurs et l’équipe de Direction

 Management et leadership : c’est quoi, être chef d’équipe ?

 La fonction RH du chef d’équipe : les leviers de motivation, la gestion des compétences, les entretiens (annuels, professionnels) au service de la performance.

Comments are closed.