Comment manger un éléphant

…Morceau par morceau. Simple, non ?

La première fois que cette question m’a été posée, je me suis demandée si mon superviseur se sentait bien, s’il était en train de me faire une blague (pardon Hugues). Je ne voyais VRAIMENT pas où il voulait en venir. La fâcheuse tyrannie de mon cerveau, avec ses « sois parfait » et « sois fort » me demandait une réponse rationnelle. Et puis quoi, vous avez déjà cherché à manger un éléphant, vous ? Si j’avais ouvert mes chakras comme le dit mon amie Nadine, ou plus « transactionnellement » parlant, laissé place à mon Enfant Libre, j’aurais répondu « morceau par morceau ».

Pour certains d’entre vous qui me ressembleraient, et qui viseraient l’excellence du premier coup, ils resteraient un certain temps devant l’éléphant, à échafauder des théories, monter des plans, se gratter la tête, boire un café, pour finalement renoncer. Par peur. Peur d’échouer.

Alors STOP. Si vous requestionnez votre projet professionnel, si vous voulez booster votre activité, en créant un site Internet, un projet digital hyper innovant, écrire un livre, trouver 12 nouveaux clients dans le mois, trouver le job de vos rêves, commencez PETIT. Par une action simple.

L’autre question que vous pouvez vous poser est la suivante : « comment ce serait si c’était simple ? »Vous constaterez alors comme par magie, que la barre que vous aviez placé à 6.50 mètres est descendue à 80 centimètres. Et quelle joie d’avoir franchi ce premier pas !

Cette métaphore de l’éléphant est un outil pour soutenir les personnes que j’accompagne dans l’émergence d’un nouveau projet professionnel aligné avec leurs motivations profondes.

Si le job de vos rêves ressemble à cet éléphant aujourd’hui, le premier morceau serait peut-être de vous inscrire à mon prochain stage ?